Grande consultation citoyenne sur l’éducation à l’alimentation

    0
    100

    Open Agrifood et #agridemain ont lancé une campagne de consultation citoyenne sur l’éducation à l’alimentation le 25 février, sur le Salon de l’agriculture.

    © végétable

    « L’éducation à l’alimentation de nos enfants est la cause choisie par le SIA pour sa 60e édition », a souligné Florence Dupraz, directrice d’Open Agrifood. « De plus en plus d’enfants sont complètement déconnectés du vivant et ne savent pas d’où vient ce qui se trouve dans leur assiette. Il nous paraît essentiel de redonner les fondamentaux pour comprendre la saisonnalité, le fonctionnement de l’agriculture. »

    Outre la « reconnaissance » des aliments, mot à double sens, comme l’a pointé l’écrivain Érik Orsenna, grand témoin venu apporter sa contribution à la démarche, l’éducation à l’alimentation est un véritable enjeu de santé publique. Les maladies liées à une mauvaise alimentation, dont l’obésité ne cessent d’augmenter, en particulier dans les milieux défavorisés.

    Pour une meilleure alimentation des enfants

    « Au-delà de la souffrance des personnes touchées, cela représente un coût de 10 milliards d’euros supporté par la sécurité sociale. On devrait consacrer 1 milliard pour l’éducation à l’alimentation. » Pour contrer ce phénomène, Make.org, #agridemain et Open Agrifood, avec le soutien du Salon international de l’agriculture et du Club de la table française, et avec le parrainage du ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire ont lancé ensemble la campagne pour une meilleure alimentation des enfants.

    Cette consultation massive se déroule en ligne sur la plateforme made.org, ici, du 25 février au 25 avril 2024, pour ouvrir un grand débat avec les Français et les experts du sujet. Pendant deux mois, les citoyens sont invités à effectuer des propositions et voter sur celles des autres en répondant à la question « comment sensibiliser et éduquer les enfants à mieux manger ? » Les résultats de la consultation seront présentés le 7 juin, lors du lancement des Journées nationales de l’agriculture.

    De gauche à droite : Thierry Marx, Florence Dupraz, Guillaume Gomez, Érik Orsenna. © végétable