De nouvelles compétences en fruits à noyau

    0
    90

    La protection de l’environnement, les techniques de conservation des sols, le biocontrôle et la défense contre les bioagresseurs dans un cadre règlementaire contraint  prennent une importance croissante dans la filière. Dans ce contexte, la Fédération des fruits et légumes d’Occitanie, qui réunit 35 OP, et l’AOP Pêches et abricots de France, représentant 55 entreprises du Sud-Est de la France, ont décidé de renforcer leurs liens et se doter ensemble de nouvelles compétences.

    La Fédération régionale contribuera à l’animation du réseau sur la diffusion des résultats de la recherche expérimentation, grâce à ses partenariats avec le réseau des Chambres d’agriculture, des techniciens du Sud-Est, l’Inra et le CTIFL. Des actions de sensibilisation et de formation seront menées, pour faciliter l’accès aux solutions innovantes proposées aux arboriculteurs et maraîchers d’Occitanie. Pêches et abricots de France, pour sa part, entame un programme technique pour mettre au point des itinéraires de production en agroécologie dans les fruits à noyau, s’inscrivant dans la démarche des « Vergers écoresponsables ».

    Cette orientation stratégique se traduit donc par le recrutement en commun de Muriel Millan, ingénieur agronome, dotée d’une solide expérience acquise au CTIFL. Elle a pour mission d’animer des projets collectifs, au sein du  réseau des entreprises du Sud-Est, pour proposer aux agriculteurs des solutions viables économiquement, environnementalement satisfaisantes, et contribuer ainsi à répondre à la demande sociétale.

    © DR