Asperge : Arterris dresse un premier bilan

    0
    265

    La coopérative Arterris encourage les agriculteurs à développer la production d’asperges sur son territoire. 

    Répartis sur les départements du Lot-et-Garonne, de l’Aude et de l’Hérault, les 12 producteurs d’asperges adhérents à la coopérative Arterris produisent majoritairement des asperges vertes, à plus forte valeur ajoutée que les asperges blanches. Alors qu’en 2019, la coopérative avait réceptionné 185 tonnes, elle espère cette année atteindre les 250 tonnes d’asperges malgré un démarrage tardif dû aux conditions climatiques. Les changements de températures ont une incidence négative sur la production d’asperge en plein champs. Pour faire face à cela, les producteurs développent dorénavant des techniques leur permettant de garantir un meilleur rendement et une meilleure qualité. La mise en place de serres miniatures de protection contre le vent et les effets thermiques ou encore l’équipement de serres photovoltaïques en sont des exemples. 

    Selon le dernier recensement d’Asperges de France (organisme auquel Arterris adhère), entre 5 500 et 6 000 tonnes d’asperges sont produites par an par les membres de l’AOP sur le territoire, dont 4 300 dans les Landes (le volume global national étant de 20 000 tonnes). Afin d’augmenter le rayonnement national des asperges d’Arterris, la coopérative souhaite poursuivre le développement de la production et ambitionne le doublement de la production d’ici cinq ans. Dans ce but, la coopérative recherche de nouveaux producteurs et favorise le déploiement des surfaces de production. Pour cela, Arterris s’engage dans l’accompagnement des agriculteurs désireux de se lancer dans cette production. 

    Nécessitant eau et main d’œuvre, la production d’asperge exige une certaine maîtrise des techniques de production. Une fois ces compétences acquises, cette culture présente l’avantage de se mener parfaitement en parallèle des productions céréalières. En effet, les pics de travail dans les aspergeraies s’intègrent aux périodes creuses des grandes cultures. Pour les adhérents ayant fait le choix de cette espèce, l’asperge est synonyme de production noble à haute valeur ajoutée pour l’exploitation. 

    © Arterris