Générer un microclimat avec des panneaux solaires

    0
    98

    Afin d’accompagner l’agriculture face aux changements climatiques, la Compagnie nationale du Rhône conduit un projet de recherche associant des cultures agronomiques et un système de panneaux solaires photovoltaïques. Ce programme sur trois ans au sein du lycée agricole EPLEFPA de Lyon-Dardilly-Ecully sera développé sur 6 000 m2 en plein champ et en pépinière. La structure constituera un outil agricole permettant de protéger les cultures des aléas climatiques et de diminuer les besoins en eau.

    Le projet de recherche vise à démontrer que la création d’un microclimat généré par les panneaux mobiles déployés au-dessus des zones de cultures permet de les protéger, d’en augmenter la productivité, tout en dépensant moins d’eau en répondant aux besoins essentiels de la plante, notamment en matière de luminosité. « Nous avons ici un projet très innovant pour lequel la Région a un intérêt tout particulier, dans la mesure où il est tourné vers la préservation de l’environnement, qu’il favorise un modèle d’agriculture durable et qu’il implique nos lycéens dans la construction d’un projet d’avenir qui pourrait faire jurisprudence », déclare Eric Fournier, vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes délégué à l’Environnement, au Développement durable, à l’Énergie et aux Parcs naturels régionaux. Le coût de cette opération est estimé à plus d’1 million d’euros. La Région subventionne ce projet à hauteur de 401 216 €.

    © CNR

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Faites un commentaire !
    Entrez votre nom ici SVP

    *

    code