Un accord en faveur des PME

    0
    155

    Partenaires historiques, l’enseigne E.Leclerc et la Feef (Fédération des entreprises et entrepreneurs de France) ont signé un nouvel accord d’une durée de trois ans. Ils consolident le cadre des relations commerciales de l’enseigne avec les PME, qui fournissent les 711 magasins E.Leclerc et 682 Drive en France. Chez E.Leclerc, les PME afficheraient la meilleure croissance de la grande distribution : 4,3 % contre 2,8 % en moyenne. L’enseigne s’engage donc à diviser par deux les pénalités logistiques des PME (jusqu’à 50 millions de CA). Cette disposition s’applique pour les retards de livraison ou de mise à disposition et pour produit manquant.

    De nouvelles avancées spécifiques et différenciantes pour les PME françaises font également partie de cet accord. Au programme : trois rendez-vous maximum pour contractualiser le plan d’affaires de l’année suivante, dix jours de moins sur les délais de paiement par rapport à la loi, pour la septième année consécutive (E.Leclerc est la seule enseigne de la grande distribution à avoir pris cette disposition vis-à-vis de ses 5 000 fournisseurs PME), deux interlocuteurs dédiés aux PME dans chaque SCA (coopérative régionale) pour fluidifier la relation commerciale et logistique et, enfin, des statistiques de vente au trimestre fournies aux PME par les SCA. Une transparence des données qui leur permet de connaître la rotation de leurs produits et de gagner en efficacité commerciale.

    Dominique Amirault, président de la Feef, et Michel-Édouard Leclerc ont signé un nouvel accord. © Feef

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Faites un commentaire !
    Entrez votre nom ici SVP

    *

    code