Tour de table international de la châtaigne

    0
    63

    Dans le cadre du salon Vinitech-Sifel Virtual, le 3 décembre dernier le réseau européen Eurocastanea a co-organisé une table ronde en « live » en invitant les producteurs de châtaignes de divers pays. Des représentants de la Chine, du Japon, de l’Australie ont témoigné en direct sur la filière châtaigne de leur pays, les États-Unis et le Chili ayant transmis des vidéos préenregistrés. Les situations des pays invités sont contrastées, mais toutes traduisent à une forte pression des maladies et ravageurs dans le cadre d’un changement climatique très impactant.

    En Chine, on remarque une augmentation continue de la production (2 000 000 t en 2019 vs 1 645 000 t en 2010), essentiellement sur le marché intérieur et le Sud-Est asiatique. Ce pays est connu pour sa forte innovation produit, en particulier pour les récentes « ice chestnuts », des châtaignes grillées glacées consommées en été. Au Japon, la production baisse, du fait d’une forte concurrence de la Corée et de la Chine et d’une faible rentabilité due au réchauffement climatique. Au Chili, la production reste encore marginale, mais en croissance (500 t, avec une prévision à 1 000 t). Le pays exporte vers l’Europe, en Italie et en France. La production des USA, avec ses 300 ha est une niche, mais en augmentation.

    Le salon a également été l’occasion de présenter une vidéo sur les producteurs de châtaigne dans les 5 pays membres du réseau (France, Espagne, Italie, Portugal et Autriche). Une des missions d’Eurocastanea est de promouvoir la châtaigne et son potentiel exceptionnel. Aujourd’hui, ce fruit répond tout à fait aux attentes sociétales de naturalité, de qualité et de sécurité alimentaire. Les prochaines Journées européennes de la châtaigne auront lieu en France du 16 au 18 septembre 2021 en Nouvelle Aquitaine.

    © DR