Parceque Tout con !

0
193

RCTJ’avais perçu les premiers signes dérangeants lors de la finale du Top 14 l’an passé mais avais voulu croire à des bêtises localisées. Malheureusement, l’histoire s’est répété récemment au Vélodrome pour Toulon-Montferrand. Le buteur de l’ASM systématiquement sifflé à chacune des ses tentatives (alors même que des écrans géants nous rappellent de le respecter, ce dont nos amis anglais n’ont jamais eu besoin pour être toujours irréprochables), Aurélien Rougerie sifflé à son entrée sur le terrain (quand on sait l’exemplarité du grand blond avec 2 chaussures noires et ce qu’il a donné à l’équipe de France !), un chapelet de noms d’oiseaux dont certains sont inconnus même des soigneurs de la Volerie aux Aigles du Haut-Koenigsbourg ! Côté joueurs, on note des coupes de cheveux de plus en plus voyantes (n’essayez pas, vous n’aurez jamais la classe de Jean-Pierre Rives ou l’allure de Serge Betsen même avec son casque !), les avant-bras se couvrent de tatouages (si encore ils étaient tous d’inspiration maori…) et on est plus très loin du cirque des footballeurs. Alors, bien sûr, jouer au vélodrome incite à tout sauf à être respecteux et sportif, bien sûr, il n’y avait pas que des amoureux du ballon ovale parmi les 57 000 spectateurs, bien sûr, les équipes du Sud sont plus démonstratives et chambreuses, mais ça n’excuse pas tout. J’ai 47 ans et vais au stade depuis plus de trente ans maintenant. Il m’a fallu attendre ce triste dimanche pour assister même à un début de bagarre entre supporters ayant nécessité l’intervention des stadistes. Quelle tristesse que l’accueil réservé pour 2 aussi belles équipes. Hâtez-vous d’emmener vos enfants au rugby car, à ce rythme là, il ne nous reste que quelques années avant d’être là aussi entourés de “crétins abreuvés de haine et de bière“, comme écrivait un revenant qui a lui assurément le pastis moins mauvais que d’autres…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Faites un commentaire !
Entrez votre nom ici SVP

*

code