Nouvelle acquisition pour Ribégroupe

    0
    329

    L’année 2021 s’est soldée pour Ribégroupe par la reprise des activités du groupe Heintz-Actifrais au 31 décembre.

    Ribégroupe avait déjà officialisé au 1er octobre 2021 l’acquisition de PVM (voir notre actualité parue dans notre édition de décembre p. 16) et annonçait des expansions régionales futures. Son président Jérôme Lavaire a annoncé le 31 décembre la reprise des activités du groupe Heintz-Actifrais, à l’heure du départ en retraite de son dirigeant. Ses quatre sites, implantés à Metz, Nancy, Colmar et Luxeuil-les-Bains, permettent d’entrevoir la poursuite de l’expansion régionale du groupe. Il s’agit à nouveau d’une « reprise dans la continuité », les motivations et ambitions irriguant ce rapprochement étant les mêmes que celles ayant prévalu pour la précédente acquisition, tel que l’énonce Jérôme Lavaire : « La proximité, l’engagement, l’ancrage local sont des valeurs fortes, communes à nos deux groupes ».

    Créé en 1961 par la famille Heintz avant d’être repris en 2000 par Jean-Paul Flaus qui en assurait déjà la direction depuis de nombreuses années, le groupe Heintz-Actifrais est impliqué dans la restauration hors domicile et adhère depuis trente ans à des réseaux de distribution. Depuis 2015, il est membre du réseau Vivalya, premier groupement national de grossistes indépendants en fruits et légumes, dont le réseau Ribé est membre fondateur.

    Avec les acquisitions de 2021, le réseau Ribé pèse désormais 130 M€ de CA au 1er janvier, fort de 480 collaborateurs. La proximité s’observe sur 14 sites de distribution sur 26 départements du grand Nord-Est de la France jusqu’en Bourgogne-Franche-Comté, vers plus de 4 500 clients. Les activités sont déclinées en quatre filières spécialisées : fruits et légumes (1re, 4e, 5e gammes et fruits secs), produits de la mer, BOF (beurre œufs fromage), fleurs et plantes.

    © DR