Marchés de gros : une première en commun

    0
    135

    Le World Union of Wholesale Markets (Union mondiale des marchés de gros) a célébré sa première édition au salon fruit Logistica.

    © végétable

    L’événement a été une première : plus de 100 personnes, selon les organisateurs, se sont réunies à Berlin pour célébrer la première édition du WUWM (Union mondiale des marchés de gros) au dernier salon Fruit Logistica, à Berlin, en février.

    Ces derniers ont souhaité marquer leur visibilité, tant par un emplacement commun (France, avec la Fédération des marchés de gros, Allemagne, et organisation mondiale) que par des prises de parole, notamment à travers une table ronde sur le thème « Marchés de gros modernes – hubs pour un approvisionnement en produits frais, sécurisés, diversifiés, de haute qualité », où Stéphane Layani s’est exprimé (en tant que président de WUWM et également du Marché international de Rungis) aux côtés de partenaires européens : « Avec 250 millions de consommateurs en Europe qui en dépendent, les marchés de gros constituent l’épine dorsale de notre chaîne alimentaire. Ils contribuent non seulement à la prospérité agricole mais génèrent également des emplois, marquent leur importance sociale et économique. »