L’IHC 2022 s’ouvre aux professionnels

    0
    464

    Tels les Jeux olympiques de la recherche en biologie végétale, l’International horticultural congress est un congrès scientifique qui se tient tous les quatre ans. Après Istanbul, la ville d’Angers a été retenue pour accueillir la 31e édition, qui se tiendra du 14 au 20 août prochain.

    Les organisateurs d’ l’IHC 2022 se réjouissent de voir déjà 1 000 inscrits sur les 2 500 participants attendus, provenant d’une centaine de pays. Enseignants-chercheurs, ingénieurs, étudiants et entreprises seront réunis du 14 au 20 août, à Angers, autour de grands enjeux qui concernent autant les scientifiques que les entreprises. Les congressistes viendront échanger et s’inspirer des dernières technologies pour développer une agriculture de précision, comparer les systèmes de productions, plus durables et agroécologiques.

    Le programme propose 25 symposia tout au long de la semaine, des visites et des rencontres autour de grands enjeux : compétitivité́ et compétence, alimentation, santé et bien-être du citoyen, durabilité́ des systèmes de production, et adaptation au changement climatique et atténuation de ses effets. D’autres sujets importants seront abordés tels que la création variétale, la biodiversité́ ou l’agriculture connectée. Pour faciliter l’accès aux professionnels, certaines sessions du mercredi et jeudi matin seront traduites en français.

    « Ce congrès IHC a pour objectif de créer un environnement multidisciplinaire qui facilite la coopération et le transfert de connaissances autour des filières du végétal spécialisé́. Nous souhaitons une forte participation des professionnels de la filière, de l’amont à l’aval. C’est pourquoi nous proposons aux professionnels de mettre au défi les chercheurs de répondre à leurs problématiques concrètes à partir d’un questionnaire en ligne “Challenges to scientists” » explique François Laurens, chercheur Inrae et président du congrès.

    Voir plus d’infos et s’inscrire en tant que professionnel.

    François Laurens (président d’IHC 2022), Mathilde Favre d’Anne (adjointe au maire d’Angers chargée du tourisme et du rayonnement) et Séverine Darsonville (présidente de Végépolys Valley) © végétable