Le Sival revient la semaine prochaine

    0
    66

    Le salon angevin ouvrira ses portes mardi 17 janvier pour trois jours, afin de faire le plein d’échanges entre professionnels et innovations.

    Gino Boismoirin dirige Vegepolys Valley. © végétable

    Pour cette 36e édition de retour dans les agendas de janvier, les organisateurs se félicitent d’afficher complet avec 700 exposants. Près de 26 000 visiteurs sont attendus dans les allées. « Ce rendez-vous de début d’année donne un aperçu positif des métiers du végétal et ouvre des perspectives d’avenir intéressantes, qui peuvent motiver des installations malgré un contexte compliqué », souligne Bruno Dupont, président du Sival. « L’accent sur la thématique du biocontrôle a pour objectif de montrer que l’on peut cultiver autrement. »

    Mardi 17 janvier à 14 h, Vegepolys Valley organisera un symposium, consacré aux usages de l’eau : « Comment conjuguer efficience et résilience pour la compétitivité des productions végétales ? » Sujet transverse, plus que jamais au cœur des préoccupations des agriculteurs après la sécheresse de 2022. Car les enjeux de stockage et de distribution de l’eau se heurtent à des problématiques sociétales. Le symposium commencera par un état de l’art scientifique et sera suivie d’une table ronde. « Le salon est l’occasion pour les professionnels de partager leurs questionnements, il offre un espace et temps de débat ouvert », a déclaré Gino Boismorin, président de Vegepolys Valley. Le pôle de compétitivité du végétal interviendra dans 11 des 80 conférences proposées pendant la durée du salon*. « Nous sommes heureux de contribuer à ce bel événement local qui met en lumière les entreprises du végétal. »

    Parmi les nouveautés du salon cette année :

    Un forum dédié aux questions de biocontrôle, organisé au sein du village du biocontrôle, avec l’intervention d’experts le matin et des pitchs d’entreprises l’après-midi pour présenter les collaborations en cours.

    Agreen Start’up, organisé par la chambre d’agriculture permettra à des porteurs de projets d’accélérer leur développement pendant quarante-huit heures avec l’aide d’experts.

    Un espace nouvelles filières : bambou, cannabis thérapeutique, redémarrage d’une filière de cornichon français, développement d’une offre de semences locales.

    Un plan interactif sur l’appli Sival Online, pour s’y retrouver dans les 46 000 m2 du parc des expositions. L’application permet également de préparer sa visite en prenant directement rendez-vous avec les exposants.

    * Retrouvez le programme des conférences de cette édition 2023 ici.

     
    Bruno Dupont (président du Sival), Anne Boussion (responsable communication du Sival et Destination Angers), Gino Boismoirin (directeur de Vegepolys Valley) et Emmanuelle Rousseau (responsable communication Végépolys Valley), lors de la conférence de presse organisée avant l’ouverture du Sival dans les locaux angevins de Vegepolys Valley. © végétable