L’agriculture continue sa transformation digitale

    0
    531

    La Food Use Tech est un salon qui veut repenser l’alimentation de demain en explorant les dernières innovations d’usage en agriculture, agroalimentaire et distribution. Elle aura lieu les 19 et 20 septembre prochains à Dijon. L’un de ses thèmes phares sera l’agriculture à travers sa transformation digitale : des acteurs de l’AgTech viendront expliquer comment le digital peut répondre aux enjeux climatiques, ou se mettre au service de la gestion quotidienne des exploitations, ou encore valoriser le milieu agricole.

    Depuis le 10 mai, les Européens vivent à crédit de ce que la Terre peut leur offrir pour l’année (selon Le Monde). Conscients du rôle qu’ils ont à jouer pour limiter l’impact de l’agriculture sur la planète, l’AgTech veut repenser les manières de produire et de consommer. À l’image de la start-up Beelife, l’émergence de technologies de pointe appliquées à l’agriculture vise à répondre aux enjeux sociétaux et environnementaux. Avec sa ruche innovante, elle lutte contre les principales causes de disparition des abeilles. En parallèle, pour accélérer la transformation du secteur encore très traditionnel qu’est l’agriculture, des solutions ont vu le jour pour mieux accompagner les exploitants, améliorer les performances et optimiser les ressources. Les applications développées par Atol CD, par exemple, accompagnent les exploitants agricoles dans la digitalisation de leurs process et dans l’usage de leurs données clés. Ces dernières sont aussi au cœur de la solution de MyEasyFarm qui accompagne l’agriculteur au quotidien. Celui-ci peut gérer, via la plateforme, l’ensemble des données et activités de son exploitation. Pour exploiter les données, les drones et autres capteurs satellites investissent également le secteur de l’agriculture. IA-Drone Technologie propose ainsi de l’imagerie et de l’analyse aérienne pour faciliter les prises de décision.

    De plus, si le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, annonçait récemment le lancement d’un observatoire sur « l’agri-bashing » (voir page 10) pour lutter contre les violences envers le monde agricole, l’AgTech entend également valoriser les initiatives des producteurs qui souhaitent mieux répondre aux attentes des consommateurs. C’est le cas d’Obione, expert en nutrition, conseil et formation pour le bien-être animal qui propose ses services pour une production plus saine et respectueuse. Comme le précise Xavier Boidevézi, secrétaire National FoodTech : « L’agriculture est en effet un secteur où le numérique entraîne de fortes mutations et permet de répondre notamment aux enjeux d’optimisation et de préservation de l’environnement. »