La filière des fruits et légumes frais en Centre-Val de Loire veut accroître la consommation

    0
    137

    Créé il y a deux ans, le comité régional d’Interfel Centre-Val de Loire a profité du forum de l’Open Agrifood pour fêter son anniversaire et revenir sur ses priorités.

    Interfel
    © végétable

    « Nous portons trois grandes ambitions. Accroître la consommation des fruits et légumes frais par la promotion et la formation, qui est une grande priorité. Renforcer notre filière également : nous avons des messages et nous les faisons passer avec d’autres, comme le Criel (lait) et Interbev (viande) en région. Enfin, nous devons répondre aux enjeux de renouvellement des générations », ambitionne Benoît Gilles, président du comité régional d’Interfel Centre-Val de Loire.

    Entouré de son conseil d’administration composé des différentes familles de l’interprofession et de Laure Beauvillard, la déléguée régionale, ils ont énuméré ensemble les actions collectives entreprises sur ce territoire depuis la création du comité le 6 juillet 2021. Les victoires aussi : le comité siège désormais dans les instances stratégiques régionales. Il a multiplié les actions et animations sur le terrain pour faire connaître et promouvoir les métiers des fruits et légumes frais.

    Il met également à disposition des collectivités des guides pour favoriser l’atteinte des objectifs de la loi Égalim en restauration collective. « C’est une filière forte en région qui se développe. Ce comité a contribué à donner de la visibilité pour notre filière, à la fois au niveau européen et au plus près du territoire », se félicite Laurent Grandin, président d’Interfel.

    La filière des fruits et légumes frais est bien implantée en région : 580 000 t, soit 4 % de la production française de fruits et 9 % de légumes. Pourvoyeuse de 8 500 emplois, elle s’adresse aux 2,6 millions de personnes qui vivent en Centre-Val de Loire (source Interfel).