Des agrumes bio et neutres en carbone

    0
    830

    Des clémentines, oranges et citrons biologiques à impacts positifs, cultivés sur un territoire préservé à l’ouest de l’Andalousie, tel est l’engagement porté par DaVida, la nouvelle marque développée par Arco Fruits à destination du marché spécialisé bio français (voir également notre dossier agrumes dans notre magazine de décembre). Avec une promesse renouvelée de qualité et d’engagements d’une « nouvelle agriculture biologique », alors que le marché bio en pleine tourmente cherche de nouvelles solutions pour faire face à la baisse des ventes.

    © DR

    Plus que la bio, « DaVida est le reflet d’une production unique et en avance sur les standards réglementaires », pointe Jean Contreras, dirigeant d’Arco Fruits. Lancée sur la saison 2022-2023, la marque affiche la garantie d’être neutre en carbone (« CO2 neutral »), certifiée par Bureau Veritas. Au cœur du projet en production, le verger 100 % bio et intégrant les principes de l’agroécologie de « La Finca El Zumajo », un éco-terroir de 1 200 ha isolé dans un rayon de 40 km à l’ouest de Séville, dirigé par Carlos Morera (Rio Tinto), partenaire d’Arco Fruits pour le marché français. Le producteur est un pionnier de l’agriculture biologique depuis plus de trente ans. Les partenaires, convaincus que « la bio de demain ne sera pas celle qu’on connaît », sont décidés à enrichir la démarche de preuves qu’une agriculture respectueuse du vivant et des consommateurs est possible, sinon souhaitable. Concrètement, l’offre sera disponible quasiment 12 mois sur 12 au fil du calendrier des espèces et variétés, en colis lité un rang en cohérence avec le positionnement qualitatif recherché, sous la marque DaVida exclusivement dédiée à la distribution spécialisée bio. « Nous espérons une meilleure visibilité en deuxième partie de campagne », précise Jean Contreras, conscient d’un moment difficile dans le marché bio. « Notre nouvelle offre s’adresse en priorité aux magasins de la bio qui essaient de sortir du lot. » À l’horizon 2024-2025, la société veut aller plus loin avec la sélection de nouvelles variétés de clémentines bio qui permettront un étalement de la campagne jusqu’à la fin du printemps.

    © DR