Cooking or not cooking ?

0
111
© Christian Etienne, grand nom de la cuisine provençale, en démonstration au Fruitlogistica 2011 © Photo végétable
© Christian Etienne, grand nom de la cuisine provençale, en démonstration au Fruitlogistica 2011 © Photo végétable

Pas un stand dans un salon aujourd’hui qui n’inclue, de façon continue ou événementielle, des animations type cooking-show. Pas d’équivoque : mon propos n’est pas de savoir si c’est bien ou pas bien mais plutôt de m’interroger sur le caractère éphémère de la chose. Comme le soufflet retombe sur un produit après une animation, le cooking-show ne masque-t-il pas une difficulté croissante à inculquer de façon pérenne aux nouvelles générations les bases et le plaisir de la cuisine ? A un moment où les repas sont de plus en plus déstructurés, est-ce-que cela a du sens d’essayer de réapprendre la cuisine ? Au delà du débat stérile sur le mélange des genres, voilà bien une aptitude sur laquelle les 2 genres pourront être d’accord dans quelques années, aucun des 2 ne sachant cuisiner.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Faites un commentaire !
Entrez votre nom ici SVP

*

code