L’Ademe publie un guide pour les conseillers agricoles

    0
    597

    À l’occasion de la Journée nationale de la qualité de l’air le 18 septembre, l’Ademe a publié un guide* à destination des organismes de conseil agricoles et des exploitants, qui synthétise les principaux leviers d’action en faveur de la qualité de l’air. Depuis 2016, chaque État membre de l’Union européenne a l’obligation de se doter d’un guide des bonnes pratiques agricoles permettant de limiter les émissions d’ammoniac (NH3) et de particules. A la fois sur les pratiques et les équipements agricoles les plus efficients, ce guide propose des solutions concrètes, en particulier pour limiter les émissions d’ammoniac qui sont à 97 % d’origine agricole.

    La qualité de l’air est responsable de 48 000 décès prématurés par an. Son coût annuel pour la société française a été évalué à environ 100 Md€. Les activités agricoles sont une source d’émission de particules importantes causées par l’élevage (stockage et gestion du fumier, le pâturage des animaux), l’exploitation des sols (fertilisation, épandage…) ou encore la consommation énergétique des équipements.  Le principal polluant émis par le secteur agricole est l’azote qui reste cependant un élément indispensable à la production de protéines végétales et animales. Il convient par conséquent de suivre cet azote sur toute la chaîne qu’il parcourt en agriculture. La bonne gestion et les bons gestes à adopter par les professionnels sont donc essentiels pour l’activité.

    * Télécharger le guide complet ici.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Faites un commentaire !
    Entrez votre nom ici SVP

    *

    code