Regard d’expert GMS : le rapport de force acheteur/vendeur

0
186

L’approche uniquement conflictuelle et guerrière de la relation acheteur/fournisseur est de plus en plus vaine.

Vous connaissez le jeu de la corde – incontournable de certains mariages – où deux équipes généralement bien imbibées tirent chacune un bout en essayant de gagner assez de terrain pour passer un repère au sol ? Elles avancent, puis reculent par à-coups, et la moins fatiguée ou plutôt la mieux organisée des deux finit par l’emporter, laissant à coup sûr l’ensemble des participants épuisé.

Et si les relations acheteur/vendeur dans notre filière ressemblaient beaucoup à ça ? Schématiquement, quand il y a grosse production et/ou quand la consommation d’une espèce n’est pas au rendez-vous, c’est la fête en centrale et les prix tombent comme les demoiselles de bonne famille à un bal de la Légion d’honneur où chassent en bande des blondinets sanglés serrés en grand uniforme.

Accédez à la suite en vous abonnant…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Faites un commentaire !
Entrez votre nom ici SVP

*

code