Même les téléphones sans fil !

©Photo Xdr

On écoute de la musique dématérialisée, on regarde les films en streaming, on passe sa CB pour payer sans contact, on drague par écran interposé via les foires aux bestiaux pour célibataires, on fait les réunions via visioconf ou Skype, on visite son futur appartement en virtuel… Et s’il fallait tout simplement se préparer à un futur proche où les gens et les concepts s’effleurent sans plus vraiment se rencontrer ? Mon propos n’est pas de faire de la philosophie à 2 sous mais vraiment de se poser la question sur l’avenir des achats physiques de fruits et légumes. Si le consommateur d’aujourd’hui veut encore voir, toucher, sentir, goûter, c’est surtout en raison du côté gustativement déceptif de nos produits. Que se passera-t-il le jour où ces éléments seront garantis par une nouvelle technologie sans avoir à se déplacer ? À part pendant les quelques semaines de vacances en Provence, le consommateur se déplacera-t-il encore ? Après le magasin sans caissière, nous aurons peut-être bientôt le magasin sans personnel autre que des robots…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *