Les Nanars 2017

« Et les gagnants sont… » © Photo Xdr

Bonsoir et bienvenue à cette première édition de la Nuit des Nanars 2017.
– dans la catégorie « Produit en perte de vitesse », est nominée la poire pour ne plus vendre de variétés tendres…
– dans la catégorie « Promotion la plus bidon », sont nominés la mention « vendu à prix coûtant », inintelligible pour le consommateur sans repère, l’arrondi de prix à 0,99 € qui fait passer le client pour une bourrique, la promotion tractée… sans produit sur l’étal car programmée trop tôt/tard dans la saison juste pour « repasser sur le chiffre »…
– dans la catégorie « Fausse innovation », sont nominés les 15 nouveaux clubs de pommes linéairophage et n’apportant rien d’autre que de la pignole marketing, la pomme à chair rouge dont on parle depuis des années sans en apercevoir le premier pépin, la caissette de clémentines à couvercle occultant le produit et que le client casse en rayon pour vérifier qu’il n’y a pas de pourris, le sachet de « choux pommes » qu’on sait même pas ce que c’est et qu’on s’en fout…
– dans la catégorie « Mauvaise économie », sont nominés les sachets trop petits/ trop fins/ sans poignée façon sac de couchage pour Michel Petrucciani, le transport des FL dans le même camion que les surgelés…
– dans la catégorie « Rayon le plus bordélique »…

Sans avoir les 24 libellés de statuettes en tête, il m’arrive de rêver d’une Cérémonie des Nanars où seraient « récompensées » les inepties qui gangrènent notre Filière et nous empêchent d’entendre quand le client nous dit juste qu’il veut du beau, bon, sain et pas trop cher !
L’industrie du film a bien ses récompenses pour les pires, à nous d’avoir un minimum de sens de l’humour et de, sur le ton de la plaisanterie, tenter de nous corriger.