Enherbement maximum !

Alors que le Bio continue, et c’est très bien ainsi, de progresser en F&L, certains producteurs encore plus français que les autres question mentalité (comprenez vraiment jamais contents !) s’autorisent à penser. Plutôt que de se poser les bonnes questions, on commence à noter des débuts de scission entre les talibans du Bio, qui veulent faire de ce mode de culture un étendard pour porter haut et rouge les discours anti-patron et rejeter en black block tout semblant d’industrialisation de l’agriculture, en vérifiant avant utilisation que le fumier organique ne vient pas d’une vache Filloniste ou que le compost est de gauche, et les agriculteurs Bio plus pragmatiques, qui cherchent plutôt comment financer autrement que par l’éternelle aumône de Bruxelles les années de conversion, comment éviter les déconversions, comment démocratiser le Bio, comment faire du Bio non pas une secte d’ultras mais plutôt le fer de lance d’une nouvelle agriculture conventionnelle recommençant enfin à raisonner.
Quand arrêtera-t-on enfin dans notre Filière de casser systématiquement les nouveaux jouets qu’on nous donne ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *