Manger local ou…français?

PPPEt si le producteur le plus proche est situé de l’autre côté de la frontière belge, vous le considérez comme un local, donc à privilégier? Excellente question que celle-ci, et tous les fervents défenseurs du 3P (Pov’ Petit Producteur) de regarder leurs pompes en cuir végétal (tant qu’à être militant, autre l’être pour tout!) pour ne pas avoir à répondre… Elle illustre pourtant parfaitement une des tendances sous-jacentes que cherchent à grossièrement maquiller les locavores: derrière les bienfaits indiscutables du produit local (maintient du tissu économique local, fraîcheur, saisonnalité, bilan carbone…) se cache aussi le protectionnisme désespéré d’une production agricole française de moins en moins compétitive et qui craint, sans mauvais jeu de mots, de rester sur le carreau.

Share

Une réflexion au sujet de « Manger local ou…français? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *