Cheveux longs, circuits courts!

© Capture écran "Les babas cool"

© Capture écran « Les babas cool »

Au sein de notre Filière, tout le monde s’accorde sur un des objectifs majeurs: le rapprochement nécessaire entre le producteur et le consommateur final. Il doit permettre un prix réglé plus juste et le début de formation (découverte?) aux produits, nécessaire à la reconstruction d’une base culture culinaire et à la relance de la consommation. N’est-il pas dommage dans ce contexte de laisser souvent s’approprier le concept des circuits courts aux seuls alternatifs? Ça n’est pas l’apanage de ces contestataires en pantalon de treillis de chanter les louanges du local et, entre 2 pneus enflammés devant la FAC et un barbecue à Notre-Dame-des-Landes, d’aller chercher en voiture hybride le panier de carottes mensuel et le sachet de quinoa Bio chez le père Mathieu. Oui, je caricature un peu mais je suis gêné par la récupération de ce concept pourtant plein de bon sens (à la condition qu’il reste incitatif et démocratique) par une poignée de militants qui empêche la grande majorité d’adhérer. Je suis le premier intéressé par ce type de produits mais n’ai pas envie de devoir écarter des rideaux de dreadlocks ou de glisser sur des tickets de bus roulés très serrés pour m’en approcher…

3 réflexions au sujet de « Cheveux longs, circuits courts! »

  1. Uzan

    C’est bien plus que caricaturale !! Mai 68 c’était il y a bientôt 50 ans !
    Je connais dans mon entourage des cadres et autres patrons d’entreprises qui recherchent du « circuit court’ et qui ne prennent même pas le métro (donc pas de ticket !)
    La vraie question est de se demander pourquoi nous (la filière FL) n’avons pas assez anticipé la réponse à apporter. La demande nous savions qu’elle était existante. Cela fait plus de 25 ans que je suis dans les FL et, jeune commercial, je mettais déjà des FL de producteurs locaux et affichais leur tête dans les rayons de Mammouth et &autres enseignes +/- disparues.
    Patrick Uzan – TerreAzur Groupe Pomona

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *